Direction musicale

Direction musicale

Depuis la création de l’orchestre en 1995, différents directeurs musicaux se sont succédé : Anne Méhat, Jean-Christophe Keck, Simon Baggio, Jean-Jacques Flament et Maxime Gilbert. Actuellement cette fonction est assurée par les différents chefs : Jean-François Héron, Bénédicte Trotereau et Jean-Emmanuel Jacquet.

Jean-François Héron – Chef d’orchestre

Etudes à Nantes, Paris VIII et Genève.Il fonde en 1963 la Chorale Universitaire de Nantes dont le répertoire comporte des œuvres a capella ou avec orchestre (Buxtehude, Rodrigo etc.). L’ensemble participe également à des représentations d’opéra (Wagner, Verdi, Moussorgski…) et des œuvres sacrées ou profanes (Beethoven, Britten, Haydn…). En 1982, c’est l’atelier Vocal et Instrumental de Grenoble avec lequel il donne de nombreuses œuvres de l’époque baroque (Bach, Vivaldi, Charpentier…) aussi bien que du plain chant médiéval ou des œuvres de Luciano Berio, Karlheinz Stockhausen et Béla Bartok.

De 2006 à 2016, il dirige l’Ensemble Vocal de Pertuis Luberon (Vivaldi, Mozart, Handel, Schubert…) et en 2012, il est appelé à la direction musicale de l’Ensemble B.a.Bach-Montpellier,avec lequel il donne plusieurs fois par an des concerts de cantates dans la région de Montpellier ou dans le Luberon.

En 2010, il commence une collaboration régulière avec l’Orchestre des Alpes du Sud : il dirige des concerts du Nouvel An à Gap (Johann Strauss, bien sûr), des concerts avec chœur (Vivaldi, Mozart, Dvorak), et des concerts d’orchestre de chambre avec pour solistes des musiciens alpins ou invités : hautbois, violon, violoncelle ou orgue font découvrir des œuvres parfois peu connues de Haydn, Vivaldi, Haendel, Britten ou Bellini, lorsque ce ne sont pas des airs d’opéra de Rossini, Verdi, Catalani, Offenbach ou Mozart. Le répertoire symphonique est également à l’honneur, avec Mozart, Schubert, Tchaikovsky, Britten, Mendelssohn, Beethoven ou Brahms.En juillet 2012, il dirige le Requiem de Verdi avec l’International Youth Symphony Orchestra & Choir (Blue Lake) à Aix en Provence et en 2016 le Stabat Mater de Dvorak avec les mêmes forces.

Il est vice-président et conseiller artistique du Festival Durance Luberon dont il est fondateur (1998).

Bénédicte Trotereau – Direction du violon

Violoniste 1° prix au CNR de Toulouse, elle poursuit ses études musicales au conservatoire de Saint-Pétersbourg. Successivement lauréate de la Fondation Cziffra et de la fondation Menuhin, elle se produit en tant que soliste et chambriste dans différentes formations. Titulaire de l’orchestre du Capitole, elle devient ensuite violon solo à l’orchestre Régional de Tours. Elle se passionne aussi bien pour la musique baroque que contemporaine. Chef d’attaque des seconds violons à l’orchestre des Champs-Elysées et premier violon au sein de l’ensemble Ars Nova, elle nourrit parallèlement un intérêt pour le théâtre musical et se produit avec l’orchestre des Champs-Elysées au sein de spectacles humoristiques et pédagogiques. Elle occupe aussi le poste de chef de pupitre des 1° violons à OPUS-Orchestre Des Alpes du Sud, où elle contribue activement à la formation des musiciens.

Jean-Emmanuel Jacquet – Chef d’orchestre

Musicologue de formation (Aix-Marseille II), chef d’orchestre (classe d’Yves Cohen au conservatoire de la Rochelle) et chef de choeur, Jean-Emmanuel Jacquet est depuis 2013 Directeur artistique du Chœur départemental des Alpes-de-Haute-Provence. Ses participations au sein du Chœur Contemporain d’Aix-en-Provence et de la Camerata de Provence lui ont permis de collaborer à la réalisation d’enregistrements discographiques ainsi que de participer à de grandes manifestations musicales telles que le Festival d’Avignon, le Festival de Musique d’Île-de-France ainsi que le Festival de Musique d’Aix-en-Provence. Il est également professeur de chant choral au Conservatoire à Rayonnement Départemental des Hautes-Alpes à Gap. Il dirige différents chœurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur notamment le Chœur Philharmonique de Marseille depuis 2005 et l’Ensemble vocal les voix de Phocée depuis 1996. Plusieurs collaborations ont eu lieu avec l’orchestre Opus autour des œuvres de Mendelssohn, Cherubini et Mozart.